Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arbre de la vie

Cuisinier

13 Juillet 2015 , Rédigé par Anna Laurier Publié dans #Et si on parlait du bonheur

Il était une fois un cuisinier. Il était tres gentil et tres doué. Il savait préparer toute sorte de plats avec les produits de terroir. Mais un jour il s’est mis à rêver des produits exotiques, colorés et parfumés, et il imaginait des plats merveilleux qu’il pourrait concocter si seulement il arriverait les avoir. Ce rêve prenait plus en plus de place dans son esprit. Il passait des jours entiers à rêver pendant que son pot-au-feu était en train de bruler. Il était dégouté par tous ces légumes et fruits habituels qu’il utilisait depuis tant d’années. Il a abandonné son travail, ne mangeait presque rien et ne faisait que rever. Et un jour il est tombé malade. Il était tres mal, il croyait mourir lorsque il a réalisé que peut être il ne verra jamais tous ces merveilles exotiques et ne réussira jamais son plat extraordinaire. Mais il a compris également qu’il aimait ses proches et qu’ils seront désespérés et malheureux si il aller de mourir. Il s’est arrêté de rêver et s’est retourné dans sa cuisine.

Pour la première fois il a vu sa vie avec les yeux différents qui n’étaient plus voilés par les mirages des rêves impossibles. Il a vu sa cuisine inondée de lumière qui éclairait les murs en pierres jaunes, le foyer chaleureux, mais surtout la profusion des couleurs. C’étaient les produits ordinaires qu’il a vus tant de fois, mais ce jour-la il a su apprécier leurs couleurs, formes, odeurs, textures. Il s’est mis au travail.

Le nouveau regard lui a permis d’aborder chaque produit différemment. Il ne voulait plus mettre tous les légumes à bouillir comme il faisait avant, il voulait les mettre en valeur à l’aide d’une nouvelle découpe, nouveau mode de cuisson, de représentation ou d’assaisonnement. Il ne voulait plus reproduire les vielles recettes de ses ancêtres, qui pourtant étaient tres bons. Son cœur avait l’envie de couleur, d’innovation, de rêve.

Désormais chaque jour était différent, chaque jour apportait une nouvelle découverte des vieux produits de terroir, tellement connus et tellement nouveaux à la fois.

Parfois dans son sommeil il voyait le marché exotique et coloré, mais maintenant il n’avait plus de regrets parce qu’il savait que même avec les produits ordinaires de tous les jours il peut faire des merveilles et créer les rêves avec ses propres mains.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article